Florian PHILIPPOT dans la Marne le 1er avril 2017

 

Florian PHILIPPOT sera présent dans notre département le 01 avril 2017 à partir de 15h30 à la salle des fêtes de Courtisols (51460). Une réunion publique suivie d’un apéritif patriote vous attendront ! N’hésitez pas à partager cette information !

 

http://www.lunion.fr/21104/article/2017-03-17/florian-philippot-en-campagne-pour-marine-le-pen-le-1er-avril-dans-la-marne

Pourquoi de (faux) mineur étrangers affluent à Chalons en Champagne

Pourquoi de (faux) mineur étrangers affluent à Chalons en Champagne

« Pourquoi de (faux) mineurs étrangers affluent à Châlons-en-Champagne »
David Calais (site de l’Union du premier août 2016)
« Des étrangers avec de faux papiers tentent de faire croire qu’ils ont moins de 18 ans, pour bénéficier des aides accordées aux mineurs étrangers isolés.
AFP
Dans la Marne, 180 jeunes ont été accueillis par le Département lors de l’année 2015.

Au nom du principe de solidarité, l’État, via les Départements, vient en aide aux mineurs étrangers isolés. En 2015, 170 jeunes ont bénéficié de ce statut dans la Marne. Il n’y en avait que douze en 2010.
Attirés par la possibilité de bénéficier d’un logement, d’une éducation et d’alimentation, des étrangers tentent de faire croire qu’ils ont moins de 18 ans, à l’aide de faux papiers. (…) »

Sur le site de l’Union, le journaliste David Calais, a le courage de donner cette intéressante information à l’occasion de poursuites judiciaires en cours et de préciser qu’aujourd’hui 80 % des jeunes qui bénéficient de ce dispositif sont majeurs. Il convient cependant de placer le phénomène dans le cadre plus général que le Front national dénonce depuis sa création : la pompe aspirante provoquée par toutes les aides offertes aux étrangers en matière de santé, d’éducation, de logement, d’allocation familiale…
Depuis 40 ans les partis au pouvoir ( PS et ses alliés de gauche, mais aussi RPR et UMP ancêtres des LR ) ont développé tout un arsenal juridique relatif aux droits des étrangers qui enlève presque toute différence entre citoyen français et non citoyen quand il n’établit pas une discrimination positive au profit des étrangers. Si on veut en avoir un aperçu exhaustif, il faut aller sur le site du Défenseur des Droits ( autorité indépendante dirigée par l’ancien ministre UMP Jacques Toubon) à la page « les droits fondamentaux des étrangers en France ». Là, on pourra notamment télécharger l’ouvrage « les droits fondamentaux des étrangers » ( 305 pages) pour bien comprendre le mécanisme en place.
Alors, il s’agit certes de se préoccuper du passage dans la Marne du nombre de « mineurs isolés » étrangers ( en fait majeurs…) d’une douzaine en 2010 à 170 en 2015. Il convient surtout de bien comprendre que tant que les dispositifs d’aides actuellement en place seront maintenus, notre département et plus globalement la France connaîtront une vague migratoire de plus en plus grande compromettant davantage toute assimilation, seule condition à la stabilité d’une nation au regard des différences culturelles importantes des arrivants par ailleurs porteuse de tous les dangers.
Ajoutons à ce propos que tous ceux qui sont allé en Afrique témoigneront qu’à l’exception de la classe dirigeante accaparant richesses naturelles et aides occidentales, ses peuples sont dans la précarité. Ils ne peuvent, dès lors, que tout tenter pour venir dans un pays où ils auront droit à tout ce dont ils manquent mais qui a été ruiné par la politique UMPS et de l’Europe de Bruxelles. Avec une la dette publique de 97,5 % de son PIB, au bord de la faillite, comme l’a dit Michel Rocard lui-même en 1990, « la France ne peut accueillir toute la misère du monde »
Alors ? Le Front national au pouvoir vite, pour redresser la France.

Jean-Claude Philipot
Président du groupe Front national au conseil municipal de Reims et à Reims métropole.